CIH 2017, quelles conséquences ?

            Le 20 septembre dernier s’est tenu le Conseil Interministériel du Handicap (CIH).  Ce fut l’occasion de revenir sur les promesses du quinquennat quant aux actions liées au handicap.

Revalorisation de l’AAH :

Cela avait été annoncé, une des annonces principales de ce CIH portait sur la revalorisation promise de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH). (Voir notre autre article « L’AAH revalorisée dès 2018 »)  Si la promesse d’une revalorisation de 11% de cette allocation est tenue, la mise en pratique a pu surprendre. En effet, cette hausse aura lieu en deux temps. Le 1er Novembre 2018 l’AAH passera de 810,89 à 860 euros par mois. Par la suite, le 1er Novembre 2019, elle atteindra 900 euros. Une action en deux temps parfois critiquée comme par l’Association des Paralysés de France.

Mais cela n’est pas le seul reproche émis à l’encontre de cette action gouvernementale. De fait, le dossier de presse stipule que « les règles d’appréciations des revenus des bénéficiaires de l’AAH vivant en couple seront rapprochés en deux temps de celles des autres minimas ». En d’autres termes, cette revalorisation ne semble pas être une excellente nouvelle pour les couples bénéficiant de l’AAH qui risquent de voir leurs revenus diminuer.

             Une réforme attendue qui ne manque toutefois pas de générer de nombreuses tensions et incompréhensions…

Les autres thématiques du CIH :

            Les cinq thématiques, telles qu’elles étaient soulignées par le premier ministre, Edouard Philippe, sont les suivantes. « Accéder à ses droits plus facilement », « Être accueilli et soutenu dans son parcours, de la crèche à l’université », « accéder à un emploi et travailler comme les autres », « vivre chez soi et se maintenir en bonne santé » et enfin « être acteur de la cité, s’y déplacer, accéder aux loisirs, au sport et à la culture ». La revalorisation de l’AAH n’est donc qu’une mesure parmi tant d’autres. Toutes sont consignées dans le dossier de presse du CIH 2017 accessible via ce lien.

            De nombreuses réformes y sont consignées, classées selon les cinq thèmes. Elles sont accompagnées des moyens qui vont être utilisés et de leurs feuilles de routes.

            Le CIH 2017 a donc pu susciter l’émoi et vives réactions, notamment au sujet de la revalorisation de l’AAH. Néanmoins des politiques et une volonté forte sont là pour accompagner au mieux le parcours des travailleurs handicapés. Les conséquences du CIH sont encore incertaines mais ne manqueront pas de se révéler dans les années à venir.

The following two tabs change content below.

Martin Roqueplo

Derniers articles parMartin Roqueplo (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *